Déjà, sachez que 50% des hommes au cours de leur vie auront au moins une fois une prostatite, c’est à dire une inflammation de la prostate qui peut conduire à des douleurs plus ou moins intenses. Il existe 4 types de prostatites. Voyons ensemble dans cet article de quoi il s’agit et comment les éviter. 

Qu’est ce que la prostate ? 

Il s’agit d’une glande qui fait partie de l’appareil reproducteur masculin. Elle se situe sous la vessie, en avant du rectum. Elle entoure le canal de l’urètre qui conduit l’urine de la vessie vers l’extérieur.

Source

prostate legende Les prostatites chez les hommes

Les 4 types de prostatites

Syndrome de la douleur chronique pelvienne

Il s’agit de la prostatite la plus répandue chez les hommes et en particulier chez les jeunes. elle se traduit essentiellement par une douleur pelvienne qui peut survenir et disparaître au fil des jours. Elle n’est pas grave car elle n’est pas causée par une infection bactérienne. Si vous êtes d’un tempérament anxieux et/ou stressé, cela peut être l’une des causes du développement de ce syndrome. 

Prostatite bactérienne aiguë

Forme plus grave car cette prostatite est engendrée par une infection bactérienne qui peut provenir de la vessie, des intestins ou du sang et se déplacer vers la prostate. Souvent, elle nécessite une hospitalisation pour traiter le problème en profondeur. 

Prostatite bactérienne chronique

Moins grave que la prostatite bactérienne aigüe, les symptômes varient dans le temps et peuvent durer environ 3 mois. Généralement, les hommes ayant eu des infections urinaires ou de l’urètre sont plus susceptibles de développer cette maladie. 

Prostatite non bactérienne ou prostatite asymptomatique

Les causes sont inconnues et parfois, vous en souffrez sas même le savoir puisqu’on parle d’une prostatite asymptomatique. Généralement, elle est diagnostiquée tout à fait par hasard lors d’un contrôle de routine chez votre médecin, surprise ! 

Quels sont les facteurs encourageants les prostatites ? 

On ne le dira jamais assez ! Protégez-vous lors de vos rapports sexuels. 

Si vous avez subit un traumatisme et que vous vous êtes fait opéré, cela peut aussi être un facteur de risque, notamment si un cathétère est passé par votre urêtre. Pour en savoir plus, c’est en cliquant ici. 

Alors question, la masturbation a-t-elle des impacts sur le cancer de la prostate ? Lisez notre article sur le sujet. 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide