Le saviez-vous ? La masturbation peut aider dans certains cas à combattre l’éjaculation précoce. Voyons ensemble comment cela s’articule. 

Qu’est ce qu’une éjaculation précoce ?

Alors tout d’abord, si vous en souffrez, sachez que vous n’êtes pas le seul ! On a tendance à penser que cela se produit particulièrement chez les jeunes mais ce n’est pas le cas ! Et en plus, sachez qu’un homme sur trois a déjà connu ce problème. 

L’éjaculation précoce se définit par une éjaculation que l’homme ne parvient pas à maitriser. Cela fait partie des troubles sexuels les plus communs chez les hommes. Elle peut se produire ponctuellement mais peut parfois se répéter et cela peut devenir réellement handicapant pour un homme. Elle peut avoir lieu avant, pendant ou même après une pénétration vaginale ou anale. Les situations les plus fréquentes sont : 

  • Celle intervenant entre une minute à deux minutes de pénétration intravaginale et l’incapacité de retarder l’éjaculation à presque toutes les pénétrations vaginales.
  • Celles qui interviennent plus précocement encore : l’éjaculation « antéportas » qui survient  avant, ou sitôt la pénétration  ou quelques secondes après 

Source

 

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ? 

Elles peuvent être multiples mais voyons ensemble une liste de cause non-exhaustive.  

  • L’angoisse, le stress du quotidien joue parfois un rôle important
  • Le ou la partenaire avec qui vous êtes peut aussi conduire à une éjaculation précoce. Selon certaines études, les hommes peuvent rencontrer des problèmes d’éjaculation précoce avec un seul partenaire, sans avoir aucun autre problème avec d’autres. 
  • L’âge forcément car quoi qu’on dise, ce trouble est tout de même plus fréquent chez les jeunes, notamment à l’adolescence. 
  • Un changement de partenaire… Forcément, c’est du stress…

Comment la masturbation peut-elle aider les éjaculateurs précoces ?  

 

Il existe différente méthode pour combattre l’éjaculation précoce. Tout d’abord, si vous en parlez à votre médecin, il se peut qu’il vous prescrive quelques médicaments pour vous aider à retarder l’éjaculation. En soi, les médicaments n’auront pas d’impacts physiques mais plutôt psychologiques puisque d’après les spécialistes, les prescriptions sont souvent des anti-dépresseurs. 

Vous pouvez faire des exercices qui vous permettront d’apprendre à réguler votre éjaculation et peu à peu reprendre confiance en vous. Forcément, si vous avez un manque de confiance en vous, cela peut conduire à du stress et donc… vous vous retrouvez dans un cercle vicieux.

Parmi les exercices que vous pouvez pratiquer, forcément, il y a la masturbation. Il y a une technique appelée “Stop and Go” et en la pratiquant, vous apprendrez à vous arrêter, réduire votre excitation sexuelle pour mieux repartir et ainsi, retarder l’éjaculation. 

Comme on est sympa, voici encore quelques conseils bien avisés : 

  1. Régulez votre respiration et apprenez à maîtriser la pression pénienne
  2. Essayer d’être allongé sur le dos lors de vos rapports
  3. Laissez-vous guider par votre partenaire et faites durer les préliminaires. En cas d’éjaculation précoce, au moins, vous aurez pris un max de plaisir avant !
  4. Réduisez la vitesse de vos rapports pour retarder l’éjaculation 

Si vous souhaitez acquérir un masturbateur pour vous aider dans vos exercices, n’hésitez pas à commander ce qu’il vous faut dans notre boutique de masturbateur. 

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide